La chaleur solaire pour alimenter des réseaux de chaleur/froid, serres agricoles, chambres froides... en Afrique permettra de réduire la production d’une énergie NON NATURELLE qui est fabriqué avec beaucoup de pertes (l’électricité).

 

Nos atouts pour répondre aux nombreux défis de l’Afrique :

 

  • 1- Le solaire à concentration thermodynamique de 5 éme génération au plus près de la demande, permet de répondre a une demande avec de très hautes températures pour offrir de nouveaux services et produire électricité et chaleur sans perte de transport avec stockage intégré. Aujourd’hui c'est possible de ne plus avoir a choisir par manque de place entre différentes énergies (chaleur/électricité) du fait de leur faible rendement. OPTIM-ENERGIE propose les deux alternatives du fait d'une température doublé en une technologie, et de nombreuses applications sont proposées, notamment d’efficacités énergétiques afin de régler bons nombres de défis du à l'augmentation de la démographie en Afrique (plaquette pdf à télécharger).
  • 2- La gazéification à très haute température en milieu neutre sans oxygène pour valoriser 100% du gaz contenu dans les plastiques et produits riches en hydrogène et carbone pour produire un gaz de synthèse propre permettant l'hybridation solaire (plaquette pdf à télécharger). En effet, l'usage avec la pyro-gazeification et de mélanger oxygène et hydrogène et de produire de l'eau polluée (un déchet) et ainsi obtenir un faible rendement (20%) contre 100% pour OPTIM.
  • 3- L’éco construction en béton de chanvre magnifié par une application en terre pour permettre l’utilisation d'hygrothermique (hygro-variabilité) afin d'inclure le stockage d’énergie en vapeur d’eau dans les enveloppes du bâti pour réduire la demande énergétique de 5 à 6°c (plaquette pdf à télécharger).
  • 4- La géo-ventilation, la géo-énergie thermodynamique... Permettent de neutraliser les apports thermiques en milieu hostile (chaud/humide), car la mise en place d’une barrière thermique n’est pas productive pour le confort des occupants. L’objectif est de retourner le climat contre lui-même, pour cela il faut des équipements plus puissants que le climat (et équipements actuelles) et de plus longue durée de vie afin de compenser les défauts de  construction et de renouvellement d’air neuf sanitaire pour apporter du confort économique, sain et durable, dans les logements (plaquette pdf à télécharger).
  • 5- Le numérique, 80% des logements habités en 2050 ne sont pas encore construits, a quoi bon tirer la fibre dans des lieux ou les populations vont se déplacer pour avoir des logements plus modernes. Utiliser les ondes radios, répondre plus rapidement à la mise en oeuvre en aillant des débits plus importants, est l'offre que nous proposons triple play est adapté aussi bien pour connecter les villes que les campagnes, ce  qui est notre défi (plaquette pdf à télécharger).

 

OPTIM-ENERGIE pense qu'une réglementation thermique avec des températures de dizaines d'années antérieures ne permet pas de dimentionner les équipements de conforts au plus juste alors que l'on ne connait pas l'évolution des température futures pour optimiser les gains énergétiques de ces équipements actifs. OPTIM-ENERGIE invente la Ville Durable Africaine (V.D.A) autonome (auto-géré) en flux thermiques, pour réduire et supprimer les énergies fossiles et fissiles. Il faut des équipements de ruptures adaptables, modulables dans les fonctions et de très hautes technologies pour assurer le résultat de la performance sur la durée du contrat.

Conclusion: Permettre l'émergence d'un leader Africain de l'environnement qui comprend et a les capacités scientifiques pour répondre aux besoins de la population, est la première pierre angulaire à mettre en place pour construire la V.D.A et faire face aux défis du continent.