Appuyer les économies Africaines et les structures Etatiques à aborder le changement climatique et économique.

Notre bureau d’études s’engage à changer l’approche environnementale pour moins impacter l’environnement.

Apporter un meilleur confort thermique dans les logements en réduisant les factures énergétiques.

Nos activités sont variées pour arriver aux objectifs de la construction de bâtiments autonomes en énergies fossiles, afin d’améliorer la chaine de valeur. du bâtiment et du tourisme qui sont bien souvent les activités principales des pays pauvres, apporter des économies importantes à l’usage est donc essentiel.

Notre premier axe d’action est le remplacement des matières premières extractibles qui doivent être chauffées à très haute température pour être mises en œuvre et qui apporte inconfort dans le logement et sur consommation énergétique, par des matériaux végétaux. Le béton végétal, de plus, permettra tout au long de la durée de vie du bâtiment de réduire la production d’électricité de façon importante et d’apporter un renouvèlement d’air.

Notre objectif est d’améliorer et optimiser l’ensemble des procédés, afin de réduire la production de déchet, générer des économies et un développement intégré de la chaine de valeur que nous avons mise en œuvre

Notre 2éme axe d’activité est l’énergie car pour le bâtiment le coût le plus important n’est pas celui de la construction mais de l’usage.

Pour maitriser les coûts il nous a fallu réaliser une équation globale pour lever les obstacles économiques sur le cycle de vie du bâtiment. En effet, nous avons pensé à la contrainte budgétaire affectant les capacités d’investissement, grâce à l’optimisation technico-économique de la construction qui permet le report du surcoût de construction sur un allégement de charge à l’usage important sur la durée de vie des logements.

Le coût global: une démarche d’anticipation à intégrer à toutes les phases de projets de construction.

Quelle que soit la phase du projet où le calcul en coût global est réalisé :

1. Définir un/des objectifs

2. Recenser les coûts et recettes potentiels

3. Choisir les coûts et recettes à intégrer au calcul (subvention…) ;

4. Définir une période de calcul

5. Prendre en compte l’évolution des prix

6. Prendre en compte la « valeur du temps »

7. Prendre en compte le « risque »

8. Choisir des indicateurs pertinents