Huile monde entier : Illustration

 

     La découverte ressente de matières premières (gaz-pétrole) ne doit pas favoriser la paresse mentale de la recherche d'énergie solaire, elle doit servir à préparer l'avenir et apporter un stockage à l'intermittence renouvelable économique. 

 

 

Qu'est ce que l'innovation business?

 

C'est de part l'innovation permettre à une technologie de rendre un service sur le long terme à la collectivité et d'être immédiatement rentable sans aides, ni subventions. 

La différence avec les innovations gadgets, s'il existait du côté scientifique et non scientifique le souhait d’unir leurs efforts à la compréhension des enjeux environnementaux, peut-être nous verrons des matériaux de constructions à gestion thermodynamique pour fonctionner simultanément en mode passif et actif (hygro-variabilité) pour les enveloppes  de bâtiments, au lieu de systèmes domotiques qui surenchéris le coût de construction sans pour autant réduire fortement la demande d'énergie. Permettre de réduire de 5 à 6°c la température intérieur naturellement sans gaspillage d'énergie mérite d'être étudier sérieusement. Nous pourrions aussi voir des équipements actifs muti-production d’énergie afin de s’adapter en permanence aux besoins de puissance thermique sans immobiliser des puissances non utilisables la majeur partie de l’année.En effet, ces coûts limites les investissements pour d'autres actions.

En effet avec la compression électrique les équipements doivent être très bien dimensionnés, mais comment y arriver avec le changement de température d'année en année? Nous utilisons les températures du passer pour mettre en place les réglementations thermiques et nous sommes plus capable de prévoir  la température à plus de 5 jours !  Comment dimensionner thermiquement  les nouveaux bâtiments?

La seule solution est donc de produire de plus en plus de puissance thermique au fur et à mesure que le soleil chauffe ce qui permet d'ajuster les puissances  répartis dans les miroirs solaires, les enveloppes, puits climatiques hydraulique... Comme en période d'inactivité la production d' énergie à été envoyé vers les enveloppes, le puits, la demande électrique, la demande thermique (un équipement « domotique » gratuit), au période de PICs nous pouvons la récupérer. Ainsi nous pourrions neutraliser les entrées d’air neufs et parasites des bâtiments pour un coût financier  faible. Enfin au lieu d’utiliser des réglementations thermiques inefficaces, nous pourrions introduire l’obligation de résultat en utilisant le transfert de flux thermique entre intérieur et extérieur des bâtiments, rapide de mise en œuvre et efficace.

 Pour cela, OPTIM ENERGIE ce propose d’être l’entreprise leader qui garantit ce résultat contractuellement. 

Il faut introduire de nouvelles notions thermiques:

La perspirance des matériaux pour permettre la gestion hygro-variabilité (voir pièce jointe ci-dessous), ainsi nous donnerons une nouvelle définition à la perspirance.

L’adaptabilité de l’UBAT qui représente la déperdition thermique qui est la perte de chaleur que subit un bâtiment par ses parois et ses échanges de fluide avec l'extérieur. Elle est d'autant plus significative quand l'isolation thermique est faible.

Les déperditions thermiques se produisent de trois façons :

·         les déperditions à travers les parois, dites surfaciques ;

·         les déperditions par ponts thermiques ;

·         les déperditions par renouvellement d'air.

 

 Notre objectif est de sortir de l’UBAT le renouvellement d’air sanitaire qui est pour nous une source associé au maintien du confort thermique en relation avec la production solaire à forte puissance thermique, matérialisé par la boite de mélange d’air neuf et vicié. Ainsi un nouvelle indice le Cn.ibat (coefficient de neutralisation des infiltrations d’air neufs et parasites) viendrait maintenir le confort au même titre qu’une tour à vent ou puits canadien ou Français suivant la région, sauf que notre technologie est puissante et peut stocker l’énergie sous différentes formes, par rapport aux autres techniques.

Conclusion:

OPTIM-ENERGIE à développé des technologies innovantes (de ruptures technologiques) pour répondre aux enjeux et défis du continent Africain.

OPTIM-ENERGIE à développé son propre écosystème afin de garantir les performances.