Appuyer les économies Africaines pour leur faire prendre conscience que, l’urgence n’est pas climatique mais énergétique avec un charbon abondant et bon marché qui ne va plus trouver de financement pour la construction de centrales thermiques sans capture de carbone (onéreux, non performant).

Cette volonté de décarboner les économies rendra les pays pauvres encore plus pauvres, s’ils ne rebondissent pas dans des technologies plus adaptées, qui utilisent les ressources locales efficacement.

Trente-neuf pays développés ont signé un accord mettant fin, d'ici à la fin 2022, aux financements à l'étranger de projets d'exploitation d'énergies fossiles sans techniques de capture du carbone. D’abord, la capture du carbone a un effet totalement marginal malgré son coût abyssal. S’agissant de projets à l’étranger, cette technique inefficace et coûteuse serait donc réservée aux pays importateurs de centrales, généralement peu industrialisés !

Par ailleurs, les pays industriels continueraient à financer ces centrales sur leur marché sans système de capture. Les riches se réserveront ainsi une électricité produite avec une énergie abondante et bon marché tout en en privant les pays les plus pauvres.

 La main sur le cœur, ils se sont engagés à « lancer un dialogue » pour compenser au Sud une économie sans carbone mais, en réalité, inviable avec les technologies photovoltaïque ou éolien.

L’objectif de ces prochaines années est d’aller vers « transition bas carbone » pour les Etats et les entreprises l’accompagnement est primordial, pour cela, nous devons inventer les outils législatifs et technologiques et doivent se composer des étapes suivantes :

1. Le Bilan GES pour quantifier, connaitre vos postes d’émissions significatifs et identifier où agir, impliquer vos parties prenantes et commencer à inscrire votre organisation dans une démarche bas carbone, Optim Energie vous aide à répondre à la question, comment chasser les dépenses énergétiques.

2. ACT pas à pas pour développer votre stratégie de décarbonation, en travaillant sur la définition d’objectifs de réduction (recyclage des pertes thermiques) pour limiter les émissions de GES, afin de les aligner avec l’Accord de Paris et sur les actions à mettre en œuvre pour atteindre ces objectifs, Optim Energie vous aide dans les moyens et processus internes à mettre en place

3. ACT développé des technologies à gros potentiel d’économie carbone, pour capter une grosse partie des subventions carbones, afin de limiter les efforts financiers,

4. ACT évaluation pour évaluer vos progrès et l’ambition de votre stratégie de transition bas carbone.

 

Chacune de ces initiatives doit être identifiée afin de comprendre les objectifs, les principes, les méthodologies et outils associés. Pour l’amélioration du Bilan GES la décentralisation de l’énergie est la solution qui permettra de gros gains et rapide.

L’enjeu principal des prochaines années est de relever le défi de la Stratégie Nationale Bas Carbone, pour cela Optim Energie peut vous aider à répondre aux préoccupations suivantes :

- Notamment comment mettre en place une organisation modèle d’écologie circulaire où tous les coproduits deviennent des ressources, au lieu de produire des déchets ou des nuisances qui viennent réchauffer la planète,

- Comment développer la haute technologie environnementale et produire des énergies renouvelables ?

- Nos villes doivent s’adapter dès aujourd’hui, faute de quoi elles seront exposées à ces problématiques de phénomène de chaleur de plus en plus nombreux de ces dernières années. Pour cela, Optim Energie à mis en place des outils innovants permettent d’aide à la conception de divers aménagements.

-

D’après les résultats de COP 26, les Etats africains ont 2 leviers à leur disposition pour bénéficier de la subvention carbone:

1- réduire les émissions de gaz à effet de serre avec des équipements très performants renouvelables.

2- ou séquestrer les émissions de gaz à effet de serre des énergies fossiles.

 

Pour réaliser des projets ambitieux (la compensation ou contribution carbone) permet, lorsqu’elle respecte une série de critères, l’achat de crédits carbone qui est une des seules perspectives pour l’atteinte des objectifs climatiques, car avec le différentiel d’effort financier à réaliser avec les énergie renouvelables électriques, sans une aide financière importante l’Afrique n’a pas les moyens de se développer.

 

Pour se faire, Optim Energie, vous propose différents cadres de réflexion comme l’approche « utilité / carbone », la sobriété (énergétique, matières et commerciale) et des possibilités de décarbonation de la rétribution dans les organisations, avec comme objectif, la pérennité de vos activités dans un monde bas carbone.